YOU

30 août 2015

SPIRALE



 



                         silence fragile
                         juste après la tempête
                         dans la spirale du temps
                         qui se vide
                         légères comme l'air bleu
                         éclatent les bulles de lune
               

                       
                   
















23 août 2015

MARIANNE




                                   je vole
                                   elle dit
                                   toutes les nuits
                                   et personne ne le croit
                                   il n'y que les herbes
                                   qui s'en souviennent









                                  l'ambre coule dans la lumière usée
                                  des rires en cascade
                                  déchirent encore
                                  le silence d'or
                                  n'oublie jamais.....
                                  il dit



                               















17 août 2015

JOSEPHINE



                         

                            dans le miroir
                            des lumières
                            et les bruits de l'air
                            pleins de temps
                         
                         
                         



                             

                           


                             un tremblement d'air
                             comme un oiseau qui passe
                             dans son regard
                             l'envers du monde
                             un je ne sais quoi d'ailleurs
                         


















12 août 2015

I HAD A DREAM





                                 remettre le point sur le I
                                 juste avant que le gris l'emporte
                                 ou que le jaune s'en empare
                                 pour remplir le coeur des marguerites
                               






°°°°°

                       

                         certains trésors ne connaissent pas la couleur
                         ne tiennent pas dans le creux de la main
                         vous prennent par le bout du coeur
                         sans rompre le silence
                         et mettent les voiles

















7 août 2015

TODAY




                                   
                            il faut lui dire que depuis la source du temps
                            l'eau passe mais jamais ne repasse
                            il n'y a que les ponts qui s'en souviennent
                         
                                     




                           °°°°°


                          comment lui dire
                          les mystères des poussières
                          dans les herbes folles
                          c'était hier tu le sais bien
                          mais aujourd'hui il dit
                          aujourd'hui
                       
                           
                           
                       
                             
                       





















2 août 2015

ONE DAY





                               les mots se sont usés
                               c'est le temps tu disais
                               qui les a rouillés
                                









                      longtemps longtemps             
                      bien avant
                      que la nuit ne prenne la lumière
                      pour ne plus compter les heures





















28 juillet 2015

LA PORTE DU VENT




                               
                             tant de poussières
                             à la porte du vent
                             le temps se fait







                         
                   
                             les mots murmurent des silences
                             suspendus aux boucles d'air
                             sans jamais se poser
                             mais quel est ce tumulte
                             qui brise les rimes du temps
                             le vent
                             il dit
                             le vent

                           
















21 juillet 2015

PAS PERDUS



                           



                                rêve incandescent
                                traces de mémoire
                                d'un monde si rond
                                qu'on perd le sens
                                des ombres
                               
                             



               
                  acrylique sur toile "NI VU NI CONNU"

                  mes peintures
                  my paintings             ici here








                           
                             suis la route tu disais
                             le bruit des pas perdus
                             résonne encore
                             au milieu de tout ce temps
                             qui ne cesse de courir
                             sans bruit
                             derrière les ombres
                             et personne ne le voit passer


























17 juillet 2015

ALL THAT TIME



                                 
                                          tout ce temps
                                          suivre le sens de lune
                                          au-delà
                                          la même
                                          ici et loin
                                          se légofier près du gratte ciel à facettes
                                          perdu
                                       






**********

                             
                               tout ce temps
                               on avait dit des taches
                               pas des rayures comme eux
                               un cou de girafe forcément
                               pour traverser les nuages
                               des cils comme les gazelles
                               on avait dit des grandes oreilles
                               pour entendre l'univers
                               on a tout eu
                               le silence en plus
                               et tourne le monde
                             
                           
                             
                           













11 juillet 2015

DON'T CRY


                           
 

                    doucement
                    elle défroisse les mots 
                    insaisissables
                    dans le tumulte du temps
                    
                    

                                                                                                                                    capucine





                         
                           sous ses ailes
                           elle porte les souvenirs dorés
                           poussières de rouille
                           au coeur de l'été

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                marguerite












7 juillet 2015

CLEMENTINE


   
                         

                                         
                                   
                            une paille please
                            elle dit
                            et de l'ombre
                            juste ça








°°°° 

                                         

                                          tiens voilà Rose
                                          qui ne perd pas une goutte







                 
                      boire ou voler....







                        tu bourdonnes
                        tu bourdonnes
                        mais on fait quoi maintenant
                        avec cette chaleur
                        la lavande est toute sèche
                        elle dit







                                 viens Clémentine
                                 boire un petit verre de rosée
                                 il dit
                                 viens
                             












3 juillet 2015

ROSEE ROSE


                 
                         

                         

                           ciel....
                           une cascade de bijoux
                           diamantent le bleu
                         








                           la chaleur bourdonne
                           aspire sur la toile étoile
                           les douceurs de l'aube
            










°°°°°
                 

                 
                    chut...
                    écoute
                    c'est ici
                    la chaleur dégouline
                    et tout près
                    la rosée rose
                    comme une caresse
                    sur la peau surchauffée
                 

















30 juin 2015

SMILE














                       

                         pourquoi dans ce vacarme de couleurs
                         il dit que quelque chose cloche



















TROP CHAUD ??

SPLASH......




26 juin 2015

BEFORE YOU GO



               
               

                 à la pleine lune
                 sous l'arbre à palabres
                 quand la pluie aura cessé
                 il avait dit
               







               


                   elle est restée dans sa bulle
                   longtemps
                   a mis du rouge au coeur
                   elle a attendu
                   attendu
                   et le vent a tourné
                 
                 


                 



 




25 juin 2015

LEGENDES OUBLIEES




                     
                       soudain dans un grand fracas bleu
                       un voile est tombé
                       immense
                       dans cette douceur insolente
                       elle a ri
                       emportant la légèreté
                       t'en souviens-tu ?
                     







                                                                               °°°°
               
               


                   c'est toujours pareil
                   on recolle les morceaux d'hier
                   pour construire des légendes
                   aussitôt oubliées
                   jamais on ne s'arrête pour les écrire