YOU

19 octobre 2014

EARTHRISE


longtemps il a attendu l'aurore
il a oublié le temps
mais guette encore ses pas
il a oublié le vent invisible
qui soulève les poussières
il a perdu les ombres
mais connait son parfum de nacre
longtemps
dans son profond sommeil
elle a traversé l'air
dans le silence bleu du monde











***






***

17 octobre 2014

L'INCONNU


ton regard s'efface 
là où tout se perd
entre les lignes
et le chaos des ombres







***


14 octobre 2014

Le Temps Ridé


elle a couru sous les rayons 
et la nuit venue
a ôté la poudre sur ses joues
sa robe a glissé
dans un bruit de soie







***




***

12 octobre 2014

NIGHTCALL



 bruit des ombres
  poussières de mots
des malentendus
des pas, des rires
 des questions
qui es-tu
il est tard









***


10 octobre 2014

COMMENT



comment lui dire
que l'air bouge tout le temps 
 la pierre lisse sous le pas
 la tige plie sous le vent
et que chaque jour
la nuit tombe trop vite
juste après le bleu










*

6 octobre 2014

WAITING



au ras des mots bleus
 un parfum de lumière
juste avant l'heure pleine




***




**

4 octobre 2014

C'EST SI BON


le retenir encore un peu
ce souffle tiède et doux
mais on entend déjà
le bruit des couleurs







***




***


BON
HAPPY
WEEKEND


2 octobre 2014

WHAT A DAY



comment te dire
l'air s'est posé un instant
éparpillé dans d'étranges lueurs











***





***


30 septembre 2014

ECLAT



tout à la fin de la nuit
le bruit d'une lumière
ouvre le jour
lire une page encore









***



***

28 septembre 2014

ONLY TIME


l'air brûle encore
de mots dispersés
où va le temps ?






***





*

27 septembre 2014

SUNNY COLORS








HAPPY WEEKEND

***


26 septembre 2014

RIVERSIDE











***








***


24 septembre 2014

A STREETCAR NAMED DESIRE


un tramway nommé désir
but
marlon was not inside





***



19 septembre 2014

THE MOON SONG




elle était si pâle
que même le blush
n'a pas suffi à éclairer la nuit
















***


17 septembre 2014

POUR LUI




dites lui 
que les reflets sont illusion
hier ne parle plus déjà
mais que la lumière tisse la toile
aux couleurs du monde
chaque matin
pour lui








***





15 septembre 2014

POUR ELLE


par les trous de mémoire
 des milliers de voix et de rires
 sur les rides du courant
 réinventent les couleurs de demain
pour elle










***

14 septembre 2014

WALK AWAY


elle marche comme une poésie
ne se retourne pas
bon sang l'air se fige
il crie sans voix
les statues ne pleurent pas











***

12 septembre 2014

SOUFFLE


comme une éclaircie sur la mousse
au milieu de nulle part
un souffle passe 
dépose des silences
emprisonnés dans l'air
je crois les entendre encore











***

10 septembre 2014

RETOUR


des bouts de mémoire
collent à la peau
poussières de lumières
c'est l'or du temps qui vagabonde
tu disais





***







9 septembre 2014